Le mécanisme de la serrure fait partie des inventions les plus ingénieuses de l’histoire. Une découverte, une création qui a traversé les époques et s’impose encore et ne cesse d’évoluer. Des prototypes de plus en plus modernes, inviolables afin de garantir l’objet de sa création, la sécurité de l’objet, la porte qu’elle renferme.

Des portes  lourdes des coffres de banque aux petites boîtes à serrure. Il est surtout question de mettre en évidence que la serrure est un système qui perdure et continuera à servir fermer les portes, mais aussi certains objets qui requièrent son utilisation.

Pour mieux comprendre l’histoire de la serrure, il faut connaître son histoire, mais surtout apprendre à connaître le génie dernier de cette invention.

Les origines de la serrure

  • Les premiers mécanismes de verrou sont apparus dans l’antiquité vers 4000ans avant JC à partir du moment où l’homme a commencé à travailler les matières comme le fer ou le bronze. Depuis l’avènement de la métallurgie, les premières serrures ont commencé à prendre forme.
  • Vers 2000ans avant JC les Hébreux ont utilisé les clés égyptiennes, ils ont amélioré le modèle en créant un système de chevilles et de saillies placées à différentes hauteurs sur un tableau de taillage.
  • On doit aux Romains la création des cadenas grâce à des systèmes ingénieux. Ces derniers faisaient partie des grands fabricants de serrures, car ils ont su travailler les matières principales comme le bronze.

Les types de serrures

Il existe plusieurs types de serrures :

  • La serrure à garnitures qui utilise des pièces de métal fixes dont la disposition doit correspondre au motif du panneton de la clef afin que celle-ci puisse tourner.
  • La serrure tubulaire est une serrure dont les goupilles sont disposées de façon circulaire par rapport au cylindre.
  • La serrure de crémone qui est un élément de fermeture toujours utilisé pour les portes ou les fenêtres.
  • La serrure à secret est une serrure dont le fonctionnement de l’ouverture est seul connu du propriétaire.
  • La serrure à disque utilise des disques rotatifs comme mécanisme de déverrouillage au lieu de goupilles. Ce type est surtout utilisé pour les serrures à combinaison.
  • La serrure à pompe ou serrure de sécurité est un mécanisme cylindrique muni de plusieurs ailettes indépendantes coulissantes suivant l’axe du cylindre.

Le métier de serrurier

À travers le temps le métier de serrurier a connu un essor fulgurant. Peu connues à ses débuts, mais depuis la Renaissance les créations ont participé à la reconnaissance des travaux de serrurerie en tant qu’art. Les pratiquants de ce métier étaient appelés artisans serruriers.

Les créations de serrures sont devenues artistiques et les techniques se sont développées. À partir de la Révolution industrielle, le métier de serrurier s’est amélioré, car c’est devenu métier, le serrurier n’est plus seulement un artiste, mais il participe réellement à la vie active grâce à ses travaux.

L’inventeur de la serrure et son premier brevet

  • C’est en 1848 aux États Unis que Linus Yale Sr fait de la serrure l’objet le plus convoité en matière de sécurité et dépose son brevet en 1861. Il se base sur un principe universel pour la création de son modèle de serrure « la serrure Yale », la protection des individus et des biens propres. La serrure cylindrique à goupilles de Yale est équipée d’une clef plate crantée.
  • Cependant d’autres ont créé d’autres types de serrures comme James Sargent avec sa fameuse serrure à combinaison avec un brevet déposé. Le second brevet déposé en 1866 pour une serrure magnétique destinée aux établissements bancaires. En 1874 un brevet pour une serrure à minuterie sera déposé. La société Rochester a énormément participé à l’évolution de la serrurerie permettant ainsi de renforcer encore plus la sécurité.
  • Malgré les avancés technologiques en matière de sécurité comme les cartes magnétiques ou les badges, ou encore la biométrie rien les serrures basiques font l’objet de convoitise pour les collectionneurs. Rien ne remplace les bonnes vieilles serrures authentiques. À la différence des serrures modernes qui peuvent rencontrer des défaillances, celles d’antan peuvent être réparées, changées, mais aussi garantir une sécurité aussi bien de l’intérieur qu’à l’extérieur sans faire face aux aléas de l’utilisation de nouvelles technologies.
Notez nos services

Appeler